Les jardins ont été créés en s'inspirant des règles d'aménagement de la permaculture, des jardins naturels ainsi que celles des cottage garden anglais. La finalité des jardins est de proposer des exemples de réalisation d'espaces naturels s'appuyant sur la biodiversité du site en totale autonomie. Les variétés plantées sont testées afin de déterminer leur capacité de résilience face aux bouleversements climatiques auxquels nous sommes confrontés et aux bouleversements à venir. Le choix de variétés traditionnelles a été retenu pour leur capacité à s'implanter de manière durable et aussi de permettre de bénéficier de variétés ayant pour principale fonction de nourrir une faune .La fonction nourricière d'une espèce demeure la règle essentielle que l'on doit appliquer avant toute plantation. La pléthore de variétés de végétaux indigènes et naturels permet de pouvoir réaliser l'aménagement d'un espace naturel et durable. La recherche de la minimisation de maintenance et le faible impact écologique guide aussi les aménagements réalisés. Près de 1000 variétés de vivaces sont actuellement plantées et l'offre continue chaque année à se compléter d'une centaine de nouvelles. Le modèle artisanal choisi s'appuie sur l'histoire des jardins où chacun d'entre nous a sa propre expérience à mener. En cela un jardin doit refléter la personnalité et le sens créatif de ses acteurs et est en constante évolution le plus souvent en réaction aux situations changeantes. La production est limitée et n'a aucune vertu à s'étendre afin de respecter son côté artisanal . L'ensemble des activités des jardins reposent et s'inscrivent dans une démarche à la fois respectueuse du lieu reposant sur le partage et la transmission .